«Il n’est pas une attitude (même en decubitus), pas un mouvement qui ne comporte un raccourcissement de la musculature postérieure.»

«Tout se tient.

La lordose (compensation) se déplace comme un anneau sur une tringle à rideau.

L’hyperlordose est à l’origine de toutes les déformations : elle est responsable de la cyphose, elle est responsable de la scoliose.

Elle coexiste toujours avec le blocage respiratoire en inspiration.

Elle est liée à la rotation interne des membres.

Il n’est pas de bonne tenue des épaules sans liberté du diaphragme.                  

Il n’est de beau port de tête qu’avec les quadriceps

 

Nous sommes amenés à aborder le problème, tant discuté, de l’inégalité des membres inférieurs. Or, s’il est vrai qu’un cal ou la croissance asymétrique peuvent engendrer l’inégalité des membres inférieurs, ce dernier cas est infiniment rare. Et nous affirmons que l’inégalité est, le plus généralement, due à l’attitude capitale ou scapulaire, ou encore à une contracture d’un adducteur.

 

Et l’on comprend l’inutilité des exercices respiratoires pour reformer un thorax ou amplifier sa capacité, ce qui nous conduit à conclure que la respiration n’a pas à être éduquée mais libérée.» (cf ci dessus « la respiration »)

72 rue du Chateau

92100 Boulogne-Billancourt

01 46 05 08 33

drouard.jeanmarie@free.fr

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now